En précisant la nature du vide qui intervient de plus en plus dans les équations de la Mécanique Quantique, on voit que l'on peut arriver à une explication assez simple des principales propriétés de la matière et relier enfin la Relativité et la Mécanique Quantique.

Cependant nous ferons une remarque . Masse et charge, qui sont à la base de la réalité physique sont dues à des événements aléatoires très fréquents ( 10 –21 s ) , et nous n’en percevons que des moyennes . Nos mesures ont des durées très grandes devant 10 –21 s. Par suite nous avons une impression de stabilité. C’est aussi l’impression donnée par nos sens, qui sont très peu performants. Mais il faut se souvenir qu'une moyenne n'existe pas , or tous les calculs utilisent les données relatives à cette moyenne .On a un phénomène semblable à la télévision , ce que l'on voit n'est pas ce qui se passe sur l'écran .

En réalité tout change et se modifie très rapidement, et si on arrive à faire des mesures très brèves on aura une physique floue où les constantes ne seront plus constantes et nos lois physiques bien dépassées.

De plus nous voudrions faire une remarque. Les lois physique dépendent du repère. Elles sont différentes suivant que l'on utilise un repère barycentrique ou un repère absolu. En particulier la conservation de l'énergie est valable dans le premier pas dans le second
     D'autre part il est possible d'expliquer toutes les structures en utilisant A=3,8 .10 77 N/m , qui serait une tension superficielle permettant d'avoir des bulles dont le rayon serait proportionnel à la racine carrée du nombre de gravitons internes .Ceci serait valable du graviton jusqu'à l'univers en passant par les particules classiques et leurs structures internes . Le proton est costaud .
    Il faut voir aussi que les protons " électriques" sont 137 fois moins nombreux que les protons "massiques" . Ceci est
important , en particulier pour les expériences de diffusion électriques,et le rayon du proton est  5,64 fermi .Ce rayon est aussi celui de l'électron et des autres particules . Pour l'électron sa vie est assez chaotique et la moyenne d'existence de ce rayon est faible .
                                                                   

FaLang translation system by Faboba